hijama mauvais oeil

Avez-vous déjà entendu parler de la hijama ? Pratique ancestrale remontant à l’époque du prophète Mohamed, elle revient en force dans notre société moderne, et pas seulement en France. Et si vous vous sentez victime du mauvais Å“il, la hijama est une solution que vous pourriez envisager. Comment cela fonctionne-t-il ? Quels sont les bénéfices pour la santé ? Plongez avec nous dans l’univers mystique et médicinal de l’hijama.

Méditez sur la médecine prophétique : l’origine de la hijama

La hijama est une méthode de soins ancestrale, une sorte de médecine prophétique pratiquée par le prophète Mohamed, et recommandée par Allah en personne. Selon Ibn Qayyim, un savant musulman reconnu, le messager d’Allah a en effet déclaré : “Le meilleur remède que vous avez est la hijama.”

Ancrée dans les traditions musulmanes, la hijama, également connue sous le nom de cupping thérapie, est une pratique de soins utilisant des ventouses pour faire des saignées. Ce n’est pas de la sorcellerie, loin de là. C’est plutôt une méthode de soins naturelle visant à purifier le corps des mauvais sangs et des toxines.

La hijama à l’assaut du mauvais Å“il

Comment la hijama peut-elle donc agir contre le mauvais Å“il ? Cette croyance largement répandue dans la culture islamique, mais aussi dans d’autres cultures, représente un mal qui peut être jeté sur une personne par le regard envieux ou haineux d’une autre.

Le mauvais Å“il est souvent associé à la jalousie, à l’envie et à la malveillance. Il peut affecter la santé, la richesse et la prospérité de la personne visée. La hijama, par son action purificatrice, est donc vue comme un moyen de se protéger du mauvais Å“il, ou d’en éliminer les effets néfastes.

Selon la pratique islamique, la hijama est souvent associée à la roqya, une forme d’exorcisme islamique consistant à réciter certains versets du Coran pour chasser les djinns, les esprits maléfiques, et éloigner le mauvais Å“il.

Et la hijama en France alors ?

La hijama a largement dépassé les frontières de l’Arabie Saoudite et est de plus en plus pratiquée en France. Dans des villes comme Saint-Denis en Seine-Saint-Denis, ou Pavillons-sous-Bois, de nombreux centres proposent des séances de hijama.

Bien qu’il n’existe pas de reconnaissance officielle de la hijama en tant que pratique médicale en France, de plus en plus de personnes se tournent vers cette thérapie alternative, attirées par ses bienfaits supposés sur la santé et le bien-être.

Cependant, il est essentiel de souligner que la hijama doit être pratiquée par des professionnels formés et dans des conditions d’hygiène strictes pour éviter tout risque de contamination ou d’infection.

Conclusion : Hijama, un remède à la portée de tous ?

Que vous soyez touché par le mauvais œil ou que vous soyez simplement à la recherche de moyens naturels pour améliorer votre santé et votre bien-être, la hijama pourrait être une option à considérer. Cette pratique, qui trouve ses racines dans la médecine prophétique islamique, se développe de plus en plus en France et ailleurs dans le monde.

Toutefois, il est important de se rappeler qu’elle doit être réalisée dans des conditions appropriées par des professionnels formés. Ainsi, avant de vous lancer dans une séance de hijama, renseignez-vous bien et assurez-vous de vous adresser à des praticiens compétents.

Enfin, n’oubliez pas que la hijama, comme toute pratique de soins, ne remplace pas un suivi médical et des soins de santé appropriés. Chaque corps est unique et réagit différemment. Allah dans sa miséricorde nous a donné divers moyens de nous soigner, à nous de choisir celui qui nous convient le mieux. Qu’Allah vous garde en bonne santé, maintenant et toujours.

FAQ

Qu’est-ce que la hijama mauvais oeil ?

La hijama mauvais oeil est une pratique ancestrale basée sur l’application de ventouses sur certaines parties du corps afin de « aspirer » les mauvais esprits qui seraient responsables de la maladie.

Quel est le principe de la hijama mauvais oeil ?

Le principe de la hijama mauvais oeil est de soulager les douleurs et les symptômes, d’atténuer les effets du mauvais œil et des influences négatives, et d’améliorer l’état général. Cela se fait en appliquant des ventouses sur des points spécifiques du corps pour faire sortir le «mauvais air».

Quelles sont les parties du corps qui peuvent être traitées par la hijama mauvais oeil ?

Les parties du corps qui peuvent être traitées par la hijama mauvais oeil sont généralement le dos, les bras, les jambes, le cou et le visage. Les points exacts à traiter dépendent des symptômes et des besoins individuels.

Quels sont les bienfaits attendus après une séance de hijama ?

Les bienfaits attendus après une séance de hijama incluent une amélioration de l’état général, une plus grande résistance aux infections et aux maladies, une meilleure circulation sanguine et lymphatique, un soulagement des douleurs musculaires et articulaires ainsi qu’une meilleure digestion.

Est-ce que la hijama est douloureuse ?

La hijama peut être un peu douloureuse car elle consiste à appliquer des ventouses sur la peau pour aspirer le «mauvais air». Cependant, cette sensation est généralement très courte et n’est pas considérée comme trop douloureuse par la plupart des personnes.

Views: 3

Publications similaires

Laisser un commentaire